Lady Thalie de Glencoe


Ex-infirmière de l’Armée aguerrie aux missions à l’étranger elle écrit ce qu'elle rêve d'être en secret : une héroïne de l'Ecosse médiévale.

Lady Thalie de Glencoe est un nom qui dissimule au moins deux facettes paradoxales d’une même femme au parcours littéralement épique, lequel explique d’une certaine manière qu’elle en soit venue à écrire. Après des études scientifiques, elle s’engage très tôt dans l’Armée de l’Air où elle effectue une formation d’infirmière spécialisée en médecine de guerre. Elle est par la suite détachée au Service de Santé des Armées où elle effectue de nombreuses missions à l’étranger. Une quinzaine d’années plus tard, elle décide de poser ses valises et revient à la vie civile, toujours comme infirmière. Alors, pour combler son besoin d’action, elle reprend ses études et décroche un Master en management et gestion en santé, grâce auquel elle occupe actuellement un poste de directrice de trois résidences autonomies pour personnes âgées.

Et la Lady Thalie de Glencoe que tous connaissent : sérieuse, avec les pieds bien sur terre, rigoureuse, dotée d’un sang-froid à tout épreuve, sociable, hyper organisée et un peu trop énergique pour ses collègues, rêve en secret d’un petit bureau avec vue sur les Lochs et la lande d’Ecosse où elle pourrait partir à la découverte de lieux enchanteurs chargés d’histoire et s’adonner enfin à l’écriture. Boulimique de littérature avec une préférence pour les romans historiques et les légendes celtiques, qui savent mêler aventure et magie, elle a participé il y a peu à un programme de reboisement de la réserve de Glencoe, en Ecosse : en faisant l’acquisition d’un lopin de terre dans la réserve où elle a fait planter des arbres, elle a pris le nom de sa terre comme la loi écossaise l’autorise, et est devenue ainsi Lady de Glencoe, qui correspond finalement à merveille à son côté chevaleresque et engagé, comme ses personnages, même si elle n’est pas encore allée en Écosse.