Le Clan MacKenzie

Les chefs du clan Mackenzie sont à la tête du quatrième clan le plus puissant en Ecosse. Leurs terres s’étendent de l'île de Lewis à l'ouest au comté de Ross sur la côte est du continent.
Traditionnellement, le chef du clan des Mackenzie de Seaforth était appelé « Caberfeidh » (Bois de cerf).

La ligne masculine directe s’est éteinte en 1815 à la mort de François Mackenzie Humberston,le dernier Seigneur des Mackenzie de Seaforth. Le célèbre voyant Brahan prédit les circonstances tragiques de sa mort deux siècles plus tôt. Il a prédit que le dernier des chefs mourait sourd et muet. François Mackenzie dont la vue et l’ouïe ont été détruites par la scarlatine a étrangement accomplie la prophétie. Il a survécu à ses quatre fils et la lignée s’est éteinte avec lui.

Le nom Mackenzie signifie "fils de Kenneth" ou, dans sa forme gaélique, MacCoinneach, "fils du bel homme". Selon la légende, le clan est d'origine celtique et descendrait de la maison de Lorn, mais l'histoire ancienne de la famille demeure floue. Elle semble néanmoins s'être établie en 1270 dans la région d'Eilean Donan, puissante forteresse située à l'embouchure du loch Duich. Les campagnes du roi Haakon à l'ouest du pays étaient encore fraîches dans les mémoires, et malgré la défaite du roi norvégien à la bataille de Largs en 1263, la menace de nouvelles invasions restait intacte. Ce qui explique que les Mackenzie furent enrôlés comme gardes du corps du roi et que Colin Mackenzie reçut des terres dans le Kintail. Les premiers témoignages fiables sur la famille remontent à 1427 avec Alexander Lonraech, 7ème chef du Kintail qui fut convoqué au Parlement par Jacques 1er pour lui faire renouveler son serment d’allégeance. En 1491, le clan écrasa les Mac Donald à Blair-na-Park et en 1513 John de Kintail soutint Jacques IV à Flodden. Colin, 11ème chef, se battit pour Marie Stuart, reine d'Ecosse, à Langside en 1568, mais il reconnut Jacques VI l'année suivante.

Les Mackenzie devinrent Lord de Kintail en 1609, comtes de Seaforth en 1623 et comtes de Cromartie en 1702. A l'ouest, ils avaient toujours le contrôle d'Eilean Donan. Ils étaient aussi propriétaires du château de Leod, achevé par Sir Rory Mackenzie après son mariage avec Margaret Macleod. Grace à elle, Rory acquit le domaine de Macleod à Lewis en 1616. Et il devint l'un des baronnets de Nouvelle-Ecosse en 1628.

Les Mackenzie s'illustrèrent dans de nombreux domaines. Sir Alexander Mackenzie (1764-1820) se fit connaître comme explorateur dans le nord-ouest du Canada. Le fleuve Mackenzie lui doit son nom. Alexander Mackenzie (1822-1892) fut le premier ministre libéral du dominion (1873-1878). Et enfin, le célèbre romancier et dramaturge Sir Compton Mackenzie (1893-1972).

Stacks Image 413

MacKenzie : fils de Kenneth (Mac : « fils de ») ou dans sa forme gaélique MacCoinneach (fils du bel homme)

Devise du clan :
Luceo non uro (I Shine not Burn // Je brille mais ne brulle pas)