Le Clan MacDougall

Comme les MacDonald, les MacDougall descendent de Somerled, roi des Hébrides et Regulus d’Argyll. Il était surnommé le Seigneur des îles. Somerled était d’origine scandinave, Norvégien plus exactement. Somerled signifie en gaélique « guerrier de l’été ». Il était un chef de guerre et politique très puissant au XIIe siècle.

Le clan MacDougall doit son nom à Dughall mac Somhairle, le fils aîné de Somerled, qui, après la mort de son père en 1164 lors de la bataille Renfrew, détient la plupart de l’Argyll ainsi que des îles comme l’île de Mull, Lismore, Jura, Tiree, Coll, Iona et d’autres.

Le nom Dougall, ou Dugald, vient du gaélique dubh-gall, signifiant « étranger sombre ». Les descendants de Dougall sont connus comme les « rois des Isles du Sud et les seigneurs de Lorn ». Son fils Duncan et son petit-fils Ewen, construisent des châteaux pour défendre leurs vastes territoires, comme à Dunstaffnage, Dunollie, Duntrune, Aros, Cairnburgh, Dunchonnel et Coefffin sur les îles. Dunollie est un château fortifié qui date du VIe siècle et est le siège principal du clan. Duncan bâtit également le prieuré d’Ardchattan où les chefs du clan seront enterrés jusqu’en 1737.
Lors des guerres d’Indépendance, les Mac Dougall supportent le roi Jean d’Ecosse puis William Wallace mais sont plus tard confrontés aux partisans du roi Robert Ier d’Ecosse au cours des guerres civiles écossaises.

Alasdair Mac Dougall épouse la sœur de John Comyn du clan Comyn, l’homme le plus puissant d’Écosse. Le fils de John, dit le « Rouge », est second dans la ligne de succession du trône après les Balliol. Mais c’est à cette époque que Bruce décide de s’emparer de la couronne. Il tue le Comyn le Rouge à Dumfries, et les Mac Dougall entrent alors dans une guerre qui se termine par la destruction du clan Comyn et la perte des îles par les Mac Dougall au profit de Bruce.
Bruce mène alors une force de 3 000 hommes face aux Mac Dougall. Les Mac Dougall perdent alors une vaste partie de leurs terres en Argyll qui passent aux mains des Campbell, pour leur loyauté au roi Bruce. Une réconciliation interviendra cependant avec la famille grâce à l'union de Joanna une petite-fille de Robert Ier d’Ecosse avec John Mac Dougall de Lorn fils de John Baccach Mac Dougall Ve seigneur de Dunollie et de Lorn.

Au XVIIe siècle, durant la guerre civile contre l’Angleterre, le clan Mac Dougall se range dans le camp royaliste et en 1645 le chef Alexander Mac Dougall mène 500 de ses hommes au combat. Après la défaite de John Graham, 1er marquis de Montrose, une armée menée par David Leslie est envoyée en Argyll pour traiter avec les sympathisants royalistes. Quand la monarchie des Stuarts est restaurée, les Mac Dougall retrouvent leurs terres.

Au XVIIIe siècle, au cours des révoltes Jacobites le clan Mac Dougall soutient la cause Jacobite qui vise à restaurer les Stuarts sur les trônes d’Angleterre, d’Ecosse et d’Irlande. Le clan participe en 1715 à la bataille de Sheriffmuir qui verra la défaite des Jacobites face aux troupes anglaises. Le chef du clan Mac Dougall est forcé de s’exiler, mais il reviendra plus tard en Ecosse où il vivra comme un fugitif. Il sera pardonné en 1727.
Son fils et prochain chef, Alexander Mac Dougall, ne prend pas part aux révoltes Jacobites de 1745 et 1746, bien que son frère et quelques-uns de ses hommes se battent aux côtés des Jacobites lors de la bataille de Culloden en 1746. La force armée du clan à cette époque est de 200 hommes.

Stacks Image 445

Mac Dougall : fils de Dougall (Mac : « fils de »)

Devise du clan :
Buaidh no bas (la victoire ou la mort)

Plante sur le badge :
bruyère cendrée

Animal symbole :
le corbeau

D'autres éléments très prochainement...