LE CLAN MAC DONELL DE GLENGARRY

Le clan tire son nom de la rivière Garry qui traverse le Glen pour aller rejoindre le Great Glen à l’est, à 25 km environ de Fort William. Glengarry est dans le Lochaber et fait partie de l’ancien Royaume de Moray qui appartenait aux Pictes. Les Mac Donell de Glengarry et Mac Donald de Glengarry sont un seul et même clan. Les deux noms s’emploient encore aujourd’hui mais il est plus fréquent d’utiliser l’écriture Mac Donell que Mac Donald pour désigner le clan.

La branche Glengarry du Clan Donald provient du mariage de Ranald, fils de John d'Islay, Seigneur des Isles, et d’Amy Macruari, héritière de vastes terres dans les Hébrides extérieures. C’est leur deuxième fils Donald qui fonde la lignée des Glengarry.

Glengarry n'a pas joué un rôle important dans la politique du Clan Donald jusqu'à la fin du XVe siècle. Les droits traditionnels des chefs ont été remplacés par des relations féodales dans lesquelles la Couronne était le supérieur hiérarchique ultime. Dans le cadre de la politique royale de pacifier les Highlands, la plupart des chefs étaient soumis à James V d’Ecosse et devaient signer une charte avec lui. Le clan Mac Donald de Clanranald a accepté la charte en 1494. Cependant Alexander de Glengarry n'a pas signé la charte en même temps qu’eux, ce qui suggère qu'il a continué à avoir une attitude rebelle à cette époque-là. Enfin, en 1531, il est soumis à l'autorité royale et est gracié pour les infractions passées.  Et en mars 1539, Alexander, chef de Glengarry, reçoit une charte de James V qui lui accorde les terres de Glengarry et Morar, la moitié des terres de Lochalsh, Lochcarron, Lochbroom et le château de Strome. Cela n'a pas empêché Alexander l’année suivante, d’attaquer Donald Gorm Mac Donald de Sleat pour récupérer la Seigneurie des Isles. Donald Gorm a été tué lors de l’attaque du château de Eilean Donan et la rébellion s'est effondrée d’elle-même. Par la suite, Alexander de Glengarry était parmi les chefs rebelles qui ont été dupés et attirés par James V à Portree pour une réunion des chefs. Il a été arrêté et emprisonné à Edimbourg où il est resté enfermé jusqu'à la mort du roi en 1542. Alexander de Glengarry mourut lui-même en 1590 après une vie de rebelle. Son fils Angus était plus astucieux politiquement parlant et a utilisé l'influence de son beau-père, le chef du clan Grant, pour obtenir une charte de James VI d’Ecosse, retrouvant ainsi dès 1574 ses terres ancestrales.

Le fils d’Angus était Donald, le 8e chef de Glengarry. Il a vécu près de 100 ans, et pendant sa chefferie, Glengarry a été érigée en baronnie. En Mars 1627, il a obtenu une charte royale qui a érigée Glengarry en baronnie libre. Mais Donald n'a pas toujours profité de la faveur royale. En effet, une année plus tôt, il avait été invité à se joindre au Seigneur Ochiltree, le représentant du roi, à bord d'un navire pour discuter de la politique royale pour les îles. Donald n'était pas d'accord avec les plans du roi et par conséquent il fut arrêté et emprisonné. Lors des guerres civiles qui suivirent, Donald était trop vieux pour mener ses hommes aux combats et il passa le flambeau à son petit-fils Aeneas qui devint le 9e chef du clan Mac Donell de Glengarry. Aeneas s'est battu avec le marquis de Montrose contre le Marquis d'Argyll à la bataille de Inverlochy en 1645. Il a aussi combattu pour la cause des Stuarts contre Oliver Cromwell à la bataille de Worcester en 1651. Les royalistes ont été vaincus et Aeneas a pu s’échapper mais ses terres de Glengarry lui ont été confisquées par Cromwell. A la Restauration, ses propriétés lui ont été retournées et il a été élevé au titre de Seigneur Mac Donell et Aros, mais Aeneas est mort sans héritier et le titre a disparu avec lui.

Au cours du soulèvement Jacobite de 1715, le clan Mac Donell de Glengarry a combattu pour la cause Stuart à la bataille de Sheriffmuir. Quand le capitaine du clan Mac Donald de Clanranald a été tué, Alasdair de Glengarry a rallié les clans pour les mener au combat. En 1716, Alasdair a été élevé à la pairie en tant que Seigneur Mac Donell par Jacques François Stuart (le Vieux Prétendant) pour le remercier de son soutien et de sa bravoure au combat, mais ce titre n’était reconnu que par les Jacobites.
Au cours du soulèvement Jacobite de 1745, Alasdair Ruadh, treizième chef de Glengarry, a été capturé par une frégate anglaise alors qu’il revenait de France pour rejoindre la Cause. Il fut aussitôt emprisonné à la Tour de Londres et n’en fut libéré qu’en 1747. Mais cela n’a pas empêché que six cents hommes des Mac Donell de Glengarry rejoignent le prince Charles Edouard Stuart, sous le commandement de Mac Donell de Lochgarry. Ils ont été impliqués dans un grand nombre de batailles, y compris lors de l’escarmouche de Highbridge qui a été le véritable premier engagement entre le gouvernement du roi Georges de Hanovre et les troupes jacobites. Les Mac Donell de Glengarry ont également combattu à l’escarmouche de Moor Clifton et à la bataille de Prestonpans en 1745 où ils ont été victorieux. L'année suivante, ils ont également combattu à la bataille de Falkirk et à la bataille de Culloden. Très peu d’entre eux sont revenus de cette dernière bataille et le Duc de Cumberland, surnommé « le boucher » a achevé de mettre les Highlands à feu et à sang, vidant les Highlands de ses habitants. « Il a créé un désert et il l’a appelé paix »…
Si bien qu’à la fin du 18e siècle, la majorité du clan Mac Donell de Glengarry a émigré au Canada où le clan s’est reconstitué peu à peu et a fondé le comté de Glengarry dans l’Ontario.

Stacks Image 421

Devise du clan : Cragan Un Fhithich (Le rocher du corbeau)

Emblème végétal du clan : la bruyère.

D'autres éléments très prochainement...