Inquiétudes...

Notre peuple se terre et n’ose plus hanter les Lochs et les forêts. Plusieurs attaques ont eu lieu et nombre des nôtres ont disparu. Ce ne sont pas les humains qui ont fait ça, ils n’en ont pas le pouvoir.

Les fées ne dansent plus près de la cascade de Corrieshalloch, Morar la serpente se cache au fond de son Loch, les elfes du loch Monar près du Glen Affric ne sortent plus pour offrir leurs remèdes aux hommes, même le kelpie du Glen Etive ne sort plus de son antre. Tous se cachent car ils sentent que cette menace est sérieuse et qu’elle pourrait bien nous emporter tous si nous ne faisons rien.

Cela fait des siècles que nous résistons aux attaques des prêtres. Et ils ont eu beau agiter crucifix, prières, eau bénite et sermons, rien n’y a fait et les hommes continuent de croire en nous dans le fond de leur cœur. Les prêtres se sont s’appropriés nos lieux sacrés mais ils n’ont pas compris qu’en les consacrant, ils reconnaissaient tacitement et publiquement leur caractère magique. Finalement leurs actes destinés à nous détruire n’ont fait que renforcer nos liens avec les hommes. Mais la menace qui arrive est autrement plus dangereuse et personne dans notre Monde ne la prend à la légère. Le conseil des sages s’est réuni plusieurs fois, ils veulent que je les rassure mais que leur dire ! Je suis aussi inquiet qu’eux, je l’avoue. Et dire que notre avenir dépend d’une enfant qui n’est même pas de notre Monde !

Elrohir Anwamanë est mon ami et il me manque mais je n’aime pas ce que je vois, il y a trop longtemps qu’il est chez les humains et je crains qu’il ne fasse passer leurs intérêts avant les nôtres. La haine habite son cœur depuis la mort du fils du roi déchu. Il doit à tout prix combattre ses pulsions profondes s’il veut pouvoir continuer sa mission auprès de l’enfant. Je ne peux permettre qu’il enfreigne nos règles et plus qu’aucun autre il doit être exemplaire et avoir le jugement sûr. Il sait qu’il ne peut pas me cacher le trouble qui l’habite depuis la mort du père de l’enfant. J’attends qu’il m’ouvre son cœur et j’espère qu’il le fera sinon je serai obligé de lui interdire à jamais de revenir parmi nous.

Nous savons tous ce que nous risquons à nous laisser diriger par la colère et la haine. C’est un sentiment qui nous est étranger et ne doit pas, ne peut pas exister dans notre Monde. Elrohir le sait.

Il était né lorsque le chef des Gardiens, se laissant emporter par sa haine pour les humains, a sauvagement assassiné notre Grande Prêtresse. Il a été banni de notre Monde par le Conseil car personne à l’époque n’a eu suffisamment de courage pour le condamner à la peine capitale pour son acte ignoble. Nous aurions dû. Aujourd’hui, cet être vindicatif et mauvais est devenu maléfique et puissant. Ma crainte est que nos jeunes se laissent séduire par ses discours trompeurs et ne rejoignent son armée des ténèbres. Elrohir dans son état d’esprit actuel est aussi une proie de choix d’autant qu’il est privé de ses pouvoirs et n’a de ce fait que peu de moyens de se défendre. L’inquiétude ronge mon cœur.

Tant que je le peux, je maintiens autour de la petite Enora et d’Elrohir un voile d’obscurité pour que cet être malfaisant ne les trouve pas mais combien de temps encore vais-je pouvoir tenir ?

Sa puissance augmente et s’étend de jour en jour sur le Monde des Hommes plus fragile que le nôtre. Ses adeptes sont de plus en plus nombreux et il les choisit avec soin, n’acceptant que ceux qui peuvent aider son expansion ou accomplir les basses besognes. De temps à autre, il essaie de percer nos défenses et nous sentons son ombre roder autour de nous, à l’affut de nos faiblesses.

Je prie tous les Dieux qu’Enora et Elrohir soient toujours unis pour le combattre …

A suivre...